Rencontrer de nouvelles personnes avec un diner original

Développement personnel, Relations aux autres | 0 commentaires

Avec un ami nous nous sommes fait un petit challenge assez fun directement inspiré de Nat Eliason et de son concept de Second Dinner
Tous les deux, nous aimons bien faire de nouvelles rencontres, tant sur le plan professionnel que personnel et ce principe de dîner était parfait pour remplir ce rôle. C’est aussi un très bon moyen de faire de nouvelles connaissances lorsque vous arrivez dans une nouvelle ville et que vous ne connaissez personne à part les quelques collègues de votre travail. 

Pourquoi un dîner pour rencontrer de nouvelles personnes ? 

Comment beaucoup d’entre nous, lorsqu’il s’agit d’agrandir son réseau et de rencontrer de nouvelles personnes, nous allons dans des évènements particuliers. Nous allons dans des meetups sur nos domaines professionnels pour discuter avec des personnes travaillant dans le même secteur. Nous pouvons faire d’autres types d’évènements ponctuels, aller dans des bars, des soirées d’amis ou des soirées d’entreprises.
Cependant il y a tellement de monde que vous discutez rapidement avec quelques personnes sans jamais véritablement prendre le temps de découvrir ces gens. Cela reste assez superficiel et bien souvent vous ne revoyez plus ces personnes. 
Comment faire alors pour échanger avec des personnes vous correspondant afin qu’ils intègrent votre réseau d’amis ou de potentiels associés dans différents projets ? Avec ce dîner, c’est un très bon moyen de rencontrer des nouvelles personnes dans votre ville de façon fun, peu coûteux et avec une vraie implication de tous les participants. 

Comment fonctionne ce diner ?

C’est un dîner un peu spécial qui réunit 6 personnes dont la majorité ne se connaissent pas. Il y a 2 organisateurs qui invitent un ou une amie à lui avec qui il aime passer du temps et pensent qu’il serait intéressant que l’autre organisateur le rencontre.
Puis ces personnes doivent aussi inviter une autre personne qu’ils apprécient.

Par exemple, mon ami avec qui j’ai organisé le dîner a invité une connaissance à lui qui a aussi envoyé l’invitation à un proche. Et j’ai fait de même de mon côté.L’objectif est que nous ne connaissions pas les invités. Ainsi, les deux hôtes et les deux invités initiaux ne connaissent que deux autres personnes au dîner. Ils ont la possibilité de rencontrer trois nouvelles personnes. Et les invités du deuxième degré ne connaîtront qu’une seule personne et pourront en rencontrer quatre.

Et l’avantage, c’est que ces personnes sont “sélectionnées” par des sources sûres. Ainsi vous ne risquez pas d’avoir des personnes bizarres ou qui essaient de vous vendre quelque chose.Vous avez le temps d’apprendre à connaître réellement chacune des personnes présentes et de passer un bon moment.

La préparation du diner

Si on prend le concept inventé par Nat, ce dîner est un peu particulier, car il suit une trame pour diriger un peu les conversations et faciliter les échanges. Cependant, c’est à titre d’exemple, vous pouvez mener les conversations que vous souhaitez. Si vous avez envie de parler de tout et de rien, d’un thème particulier, libre à vous !
Je vous donne juste la trame que nous avons utilisé pour notre dîner, celle qui correspond au concept de Nat, et qui peut surprendre vos invités. S’ils sont assez timides, cela peut les rebuter. Il est important de les briefer sur le concept.
Ici, nous avons fait un tour de table pour nous connaître et savoir ce qu’on aime en ce moment puis nous avons fait une “intervision”. Un format d’échange dont le but est de donner des conseils sur une problématique en particulier. Je vous explique tout ça après, mais informez vos invités qu’ils devront parler d’eux et d’un problème qui leur tient à coeur.

La sélection de l’endroit

Si vous avez la place chez vous, vous pouvez très bien le faire à domicile. Mais vous risquez de ne pas être véritablement dans les conversations, car vous allez faire des allez – retours pour servir les gens, chercher vos plats. Je vous conseille plutôt d’aller au restaurant et de bien le sélectionner pour passer une bonne soirée :

  • Pas trop cher pour que cela ne rebute pas les invités.
  • Avoir assez de place pour être à l’aise
  • Un endroit calme pour pouvoir s’entendre et discuter facilement
  • Un lieu central pour que vos invités n’aient pas trop de route.
  • Réservez en avance sur une heure bien fixe et vous pouvez prévenir le gérant que vous voulez un endroit calme.
  • Faites-le plutôt en semaine où les gens seront plus disponibles.  

Nous avons passé 3h au restaurant, heureusement que tous les invités n’habitaient pas trop loin pour rentrer. Étant parisiens, pour le premier, nous sommes allés au Garum, ils avaient une table dans un coin au calme et nous avons passé une merveilleuse soirée avec des plats italiens délicieux.

Le plan de table

Vous devez essayer d’arranger la table pour que les personnes qui se connaissent ne soient pas à côté. Cela facilitera les échanges entre les invités. Le plus simple est d’avoir une table rectangulaire pour 6 personnes mais vous pouvez aussi le faire avec une table ronde. Voici une petite aide pour le placement.

plan de table diner

Quelques règles pour que le diner se passe bien

C’est bien de fixer quelques règles ou ligne directrices pour être sûr de passer un bon moment.

  • Évitez les téléphones à table pour que tout le monde reste concentré sur les échanges et le repas.
  • Ne pas forcer les gens à participer s’ils ne veulent pas.
  • Gardez du temps pour les questions de la trame du dîner, mais ne mettez pas la pression aux participants dans leurs conversations.
  • Si jamais les conversations dérivent et que vous ne suivez pas les questions prévues, ce n’est pas grave, vous passerez quand même un très bon moment.
  • Placer les gens stratégiquement  afin que personne ne connaisse la personne à côté de lui.
  • Éviter d’avoir plusieurs conversations en même temps chacun de son côté.
  • Pas de petit ami(e) ou d’associé.

Pendant le diner

Lorsque tout le monde est arrivé et installé, vous pouvez commencer l’introduction pendant la prise de commande et des boissons. L’idée est de faire un tour de table en parlant de:
– Qui ils sont
– D’où ils viennent
– Quel est leur métier et sur quoi ils travaillent
– Quelque chose qui les enthousiasme en ce moment. Un futur voyage, une nouvelle application, un week-end prévu, une nouvelle relation, de tout ce qui les rend heureux.

C’est un bon moyen de briser la glace, de s’assurer que chacun connaît le nom des autres et de donner un peu de contexte. Bien souvent, la chose qui enthousiaste amène la conversation entre les participants et ajoute une bonne humeur au repas. Chacun est intéressé par cette chose et pose des questions.

Au dernier dîner, les conversations autour de ça étaient tellement intenses que notre tour de table à duré plus d’une heure avec de bons moments de rigolade. Nous nous sommes même rendu compte que 2 des invités se connaissaient par personne interposés.

La session d’intervision

C’est le coeur du dîner.
Chaque personne va parler d’une problématique qu’elle rencontre en ce moment et qui représente un défi. Cela peut être autour du travail ou de sa vie perso (relations, physique, questionnement, objectifs…) auquel il serait bon d’échanger pour avoir des avis différents.
Pendant 10 minutes, ou plus, tous les autres membres du groupe vont alors partager des conseils, des idées, des expériences et des points de vue qui donneront une autre perceptive de solution possible.

L’avantage de cette méthode est que vous vous engagez immédiatement dans une relation plus profonde avec tous les autres participants au dîner. En vous forçant les uns les autres à vous ouvrir sur un défi et à être vulnérables, vous évitez de créer une simple rencontre superficielle qui pourrait se produire lors d’un événement de réseautage ou d’une rencontre.
Et en traitant chacun des participants au dîner comme un bon ami et un conseiller de confiance, vous nouez immédiatement une amitié plus étroite que celle que vous pourriez nouer en plusieurs rencontres.

Quelques problématiques qui peuvent être rencontrées dans un dîner :

  • Est-ce que je dois quitter mon job ?
  • Quels projets je dois commencer en premier pour atteindre mes objectifs ?
  • Est-ce que le voyage serait un bon moyen de vivre une vie différente ?
  • Dois-je changer de poste ?
  • Comment puis-je devenir free-lance ?
  • Comment arrêter de me comparer ?

Etre vulnérable et bienveillant

Tout type de problématiques peuvent être partagées. Il faut apprendre à être vulnérable et garder une bienveillance dans le dîner. Les échanges seront plus authentiques.
En tant qu’hôte de l’événement, il vous appartient de donner le ton de l’ouverture dont chacun peut faire preuve. Vous devez d’abord partager et vous devez vous ouvrir à travers votre problématique.

Parlez d’une insécurité, d’une faiblesse, d’une peur, de quelque chose dont les gens ne s’attendent pas à ce qu’un inconnu soit à l’aise pour en parler. Si vous faites ça, les gens apprécieront l’ouverture et réagiront en conséquence. Si vous ne parlez que de quelque chose de très superficiel, personne d’autre ne s’ouvrira non plus.

Laissez les discussions aller, improviser et accepter l’imprévu si cela ne va pas dans le sens que vous vouliez. Le principal est de passer un bon moment.
N’hésitez pas à prendre quelques photos et à échanger des informations, des recommandations de livres, de personnes ou d’applications..
Nous avons fait un groupe WhatsApp pour continuer à partager des infos et nous programmer un nouveau verre et une soirée plus informelle prochainement.

Et surtout, amusez vous !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *