Notes de « Anything You Want » de Derek Sivers

Développement personnel | 0 commentaires

Derek Sivers est un entrepreneur qui a une vision des affaires et de la vie différente de ce que l’on rencontre habituellement. Voulant être chanteur, il a créé un site appelé CD Baby et malgré lui, a connu un succès fulgurant. Il l’a revendu pour des millions qu’il a reversés à une organisation caritative pour aider les musiciens. 
Aujourd’hui, il fait des podcasts, des articles et des conférences avec une approche philosophique différente de la vie de l’entrepreneuriat.
J’aime beaucoup les conseils qu’il donne. Ils vont à l’encontre de ce que l’on voit partout. Son livre, « Anything You Want », est un recueil de conseils et leçons qui peuvent vous servir dans votre entreprise, mais aussi pour votre vie en général. Voici quelques notes que j’ai prises, mais je vous conseille de lire le livre entièrement. Il se lit vite et ce n’est pas du temps perdu.

anything you want

Quelle est votre boussole ?

Quand nous voulons créer une boîte, il ne faut jamais rien faire juste pour l’argent. Lorsqu’on crée une entreprise, on réalise des rêves pour les autres et pour soi-même. C’est un excellent moyen d’améliorer le monde tout en s’améliorant soi-même. On conçoit notre monde parfait. Le véritable intérêt de faire quoi que ce soit est d’être heureux. Alors, ne faites que ce qui vous rend heureux.
On ne peut pas savoir ce que les gens veulent vraiment avant d’avoir fait les choses. Mais on peut toujours commencer à aider les gens sans argent et découvrir leurs problèmes. Même si c’est qu’une petite part de notre vision. Ce sera qu’un prototype, mais nous serons dans le jeu.
Derek Sivers nous prend comme exemple un service de recommandation de films. Vous pouvez commencer par dire à vos amis de vous appeler pour vous recommander des films. Lorsque vous trouvez un film qui plaît à vos amis, ils vous offrent un verre. Puis vous notez ce que vous avez recommandé et l’avis de vos amis et vous itérez là dessus. 

Ne faites pas de grande vision au départ

Les business plans sont toujours surfaits. Ils ne devraient jamais prendre plus quelques heures de travail. Ils doivent toujours être simples au départ, le reste n’est que détails. Si ce n’est pas un succès, pivotez ou changez d’idées.
Le succès vient de l’amélioration et de l’invention constantes, et non de la persistance à faire ce qui ne marche pas.

Apprendre à faire des choix et à dire non

Pour chaque événement auquel vous êtes invité, chaque demande de lancement d’un nouveau projet, si vous ressentez moins que « Wow ! Ce serait génial ! Absolument ! » Alors, dites “non”. Nous sommes tous occupés. Nous avons toujours trop de choses à faire. Dire oui à moins est la solution.
Vous pouvez utiliser cette même règle pour tous les aspects de la vie si vous êtes souvent trop engagé ou trop dispersé.Si vous n’êtes pas en train de dire « Hell yeah ! » à propos de quelque chose, dites non. 
Et utilisez le même principe pour vos clients. Si vous présentez une nouvelle idée et que les gens ne disent pas que c’est génial et qu’ils en ont besoin, alors cela ne vaut pas le coup. Ne perdez pas des années à vous battre contre des portes fermées.

Le financement et la croissance

Tout ce que nous faisons est pour nos clients. Que ce soit pour la croissance, la levée de fonds ou la promotion d’un employé, il faut toujours réfléchir à ce qui est le mieux pour nos clients. Une bonne règle est de poser simplement la question à nos clients : « Comment puis-je vous aider au mieux maintenant ?” Et y répondre.
Avoir des milliers de petits clients plutôt que quelques gros peut éviter d’avoir à se soucier de leurs exigences particulières. Et garder le cap sur les demandes de masse. 

Prévoir des options 

Une bonne idée est de prévoir une majeure partie des options que nous avons lors de la création. Cela permet d’avoir une bonne vision des possibilités et d’anticiper des problèmes futurs. Faites un plan nécessitant très peu d’argent, si vous avez une croissance fulgurante, si vous n’aviez pas de site web, si votre associé s’en va… Et imaginez comment résoudre le problème. 
Votre première idée n’est qu’une option parmi d’autres. Aucune affaire ne se déroule comme prévu, alors faites dix plans radicalement différents.  

Se concentrer sur l’essentiel 

Ne pensez pas qu’il vous faut une grande vision. Restez simplement concentré sur l’aide aux personnes aujourd’hui. Et n’oubliez jamais pourquoi vous faites vraiment ce que vous faites. Aidez-vous les gens ? Sont-ils heureux ? Êtes-vous heureux ? Êtes-vous rentable ? N’est-ce pas suffisant ? C’est important de le savoir à l’avance, pour être sûr de rester concentré sur ce qui est réellement indispensable pour vous, au lieu de faire ce que les autres pensent que vous devriez faire. 

Le diable est dans les détails, ces petites choses qui font la différence.

L’auteur insiste sur un point très intéressant dans son livre sur la manière de faire la différence. Lorsque nous réfléchissons à la façon de faire évoluer notre société, nous avons est tentant tendance à réfléchir à tous les grandes idées et les plans d’action à faire. Mais sachez que ce sont souvent les petits détails que les gens aiment au point d’en parler à leurs amis.

L’auteur prend l’exemple d’un simple mail drôle et très personnalisé qu’il envoyait à ses clients à chaque commande. Il avait trouvé la plus petite façon de faire sourire les gens. Et ces derniers se souvenaient plus de lui pour ce petit détail que pour toutes les grandes idées qu’il pensait avoir.

Prendre le temps d’aimer le processus et de faire ce qui vous plaît

La plupart des gens ne comprennent pas que l’on peut prendre le temps d’apprendre à faire quelque chose soi-même, même si ce n’est pas le moyen le plus efficace. Mais c’est oublier la joie d’apprendre et de faire. Dans son livre Anything You Want », l’auteur explique dans un chapitre que c’est important de faire ce qui nous rend heureux. Même si cela peut prendre du temps, être inefficace, ou coûter de l’argent.

L’intérêt de gagner des millions, pour beaucoup, est d’être heureux. Mais au bout du compte, il s’agit de ce que vous voulez être, pas de ce que vous voulez avoir. Avoir quelque chose (une entreprise ou des millions de dollars) est le moyen, pas la fin. Être quelque chose (un entrepreneur compétent, ou simplement heureux) est le véritable objectif. 

Lorsque vous vous inscrivez pour courir un marathon, vous ne voulez pas qu’un taxi vous emmène jusqu’à la ligne d’arrivée

Derek Sivers

L’auteur voulait être chanteur, mais a appris de lui-même tout ce qui tournait autour du chant. Il a enregistré lui-même son album, il a appris la production, le montage son  et le développement web pour faire son site. La route la plus rapide  aurait été de déléguer à des experts. Mais pour lui, ce fut l’une des expériences les plus enrichissantes de sa vie. Découvrir le fonctionnement du système et être autonome. 

Votre entreprise doit pouvoir survivre et croître si vous partez pendant 1 an faire le tout du monde. Vous devez apprendre à déléguer et former vos employés. N’oubliez jamais que vous pouvez faire de votre rôle ce que vous voulez qu’il soit. Tout ce que vous détestez faire, quelqu’un d’autre l’aime. Alors, trouvez cette personne et laissez-la faire.

« Faites confiance, mais vérifiez ». N’oubliez pas de le faire lorsque vous déléguez. 

Vous faites votre monde parfait

Le monde des affaires est aussi créatif que l’art. Vous pouvez être aussi peu conventionnel, unique et excentrique que vous le souhaitez. Une entreprise est le reflet du créateur. Certaines personnes veulent être milliardaires avec des milliers d’employés. D’autres veulent travailler seuls. Certains veulent être dans la Silicon Valley avec des clients de Fortune 500. D’autres veulent rester anonymes.

Quel que soit l’objectif que vous choisissez, beaucoup de gens vous diront que vous avez tort et vous devez VOUS écouter. 

Vous pouvez acheter le livre sur Amazon et vous abonner à la newsletter de Derek sur son site.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *