Deep Work : Apprendre à se concentrer dans un monde de distractions

Productivité & Motivation, Lectures | 0 commentaires

Anciennement vrai pro de la procrastination, à mon travail ou lorsque je devais avancer sur un projet personnel, j’étais sans arrêt distrait par diverses choses et mes projets n’avançaient pas. J’érrais donc entre la culpabilité d’être improductif et mon envie de faire mes projets. Sensation véritablement désagréable. 

Voulant changer ces comportements, je me suis documenté pour apprendre comment faire pour éviter d’être sans arrêt distrait et j’ai trouvé un livre très intéressant intitulé « Deep Work” (ou “Travail en profondeur”). L’auteur, Cal Newport, est professeur d’informatique à Georgetown et explique beaucoup de choses autour de notre capacité de concentration et pourquoi nous sommes constamment distrait dans notre société.

Aujourd’hui, grâce à son livre (et à d’autres habitudes que j’ai pu mettre en place), j’arrive à mieux travailler en moins de temps et être plus efficace. J’ai donc envie de vous expliquer un peu les principes. Si cela vous intéresse, vous pouvez le trouver sur Amazon en français ou anglais.

La gestion de l’attention et la gestion du temps sont deux choses bien distinctes. 

Il faut comprendre que la plupart de nos problèmes de gestion du temps sont surtout des problèmes de gestion de l’attention.  

Aujourd’hui, entre les réseaux sociaux, les e-mails, les sms ou encore les messages instantanés, nous sommes constamment sollicités. Nous passons notre temps à répondre à différents interlocuteurs pro ou perso, à regarder nos timeline facebook et instagram ou encore à regarder nos mails, nous sommes distrait à chaque instant.  

Or lorsque nous sommes sur une tâche et que nous sommes interrompus pour passer sur une autre chose, notre cerveau garde une sorte de “résidu » qui réduit les performances cognitives pendant un laps de temps et nous oblige à prendre un peu de temps pour se reconcentrer sur la tâche que nous faisions avant l’interruption.  

Au final s’il nous faut 5 min pour récupérer notre entière attention dans notre tâche après une interruption et que nous sommes dérangés toutes les 5 min, on comprend vite que rien n’avance et que nous nous fatiguons pour rien…

Hors si vous voulez travailler sur des tâches complexes, être aussi efficaces que les grands managers, artistes ou entrepreneurs vous avez besoin de toute votre attention et d’être focus. C’est le meilleur moyen d’être productif et de réaliser vos projets.  

Qu’est-ce que le Deep Work ?

Dans son livre Deep Work, Cal Newport nous explique bien ces problèmes de distractions et de pertes d’attentions que nous subissons chaque jour et met en avant 2 catégories de tâches que nous faisons dans notre quotidien, le travail en profondeur et le travail superficiel. 

  • Le travail en profondeur correspond aux activités que nous faisons sans distraction et qui poussent nos capacités intellectuelles au maximum. Ce sont ces efforts qui créent le plus de valeur dans notre travail et qui améliorent nos compétences. Ce sont les tâches qui sont difficilement automatisables ou récurrentes. 
  • Le travail superficiel est au contraire les tâches demandant moins d’efforts cognitives, comme les tâches administratives, emails, reportings. Ils représentent la part la plus importante de notre temps aujourd’hui, mais n’apportent pas véritablement de valeurs pour atteindre nos objectifs. C’est aussi lorsque nous faisons ces tâches que nous sommes plus enclins à être distrait.  

Finalement c’est plutôt simple comme concept. Si vous voulez améliorer votre productivité, il faut apprendre à passer plus de temps dans cet état de “travail en profondeur” et moins dans des tâches superficielles.  Pas de panique, l’auteur nous donne quelques conseils pour s’entraîner à passer plus de temps en “Deep Work”. 

Comment améliorer sa capacité de concentration ? 

L’objectif étant d’entraîner notre cerveau, comme un autre muscle, à se concentrer sur de courtes périodes. Puis au fur et à mesure, nous développons une capacité à se concentrer pendant de longues périodes et à accomplir en 2h ce que nous faisons habituellement en 1 journée ?

1. Créer une habitude

Le plus important est de programmer des moments où nous sommes en “Deep Work ». Il faut construire des routines autour de ça. Par exemple, tous les matins, je fais ma todo-list de la journée et je bloque plusieurs moments de 30min, que j’appelle “Deep Work [Nom de la tâche]” sur mon calendrier. Ainsi, lorsque l’heure arrive, je sais quoi faire et je commence directement. Le fait de créer des rituels sur la planification de ces heures minimise la difficulté à me lancer et me concentrer. Je sais ce que je dois faire.  

2. Supprimer toutes distractions

Le nerf de la guerre pour développer sa concentration ! 

Lorsque nous entrons dans cette période de “Deep Work” Il faut absolument supprimer toutes possibilités de distractions. Bloquer les notifications téléphones, couper la boîte mail sur le pc,  mettre le mode avion.. Quel que soit votre job ou votre projet, c’est vraiment l’essentiel.  Certes quelqu’un peut venir nous déranger.. Mais nous pouvons couper toutes les possibilités de distractions dont nous avons le contrôle. 

3. Objectif et récompense

Vous pouvez seulement vous concentrer pendant 30 minutes par jour ? Ce n’est pas grave, ne vous frustrez pas. Créez-vous des objectifs simples et mesurables , que ce soit sur l’amélioration de votre productivité ou sur vos objectifs pro et perso. Puis faites un bilan de temps en temps pour voir l’évolution.  (Par exemple, améliorer sa capacité de concentration de 30min par semaine est un bon objectif). 


Il est important de ne pas laisser les échecs à court terme nous empêcher de progresser. Il peut arriver d’être fatigué et d’être distrait plus facilement, mais il ne faut pas se décourager . Vous verrez que le chemin vers l’amélioration comporte des hauts et des bas. Avoir des objectifs réalisables mis à jour à chaque nouveau pas aide à gravir la montagne. 
Et surtout, lorsque la tâche est terminée, il faut prendre du temps pour se détendre. Une balade au grand air, les jeux en famille, les discussions avec les amis sont de très bons moyens de laisser notre cerveau se reposer. 

Si vous voulez aller plus loin dans les concepts pour améliorer sa concentration, je vous conseille de lire le livre.  

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *